Pourquoi est-ce important ?

Les bactéries du genre legionella sont potentiellement présentes dans tous les systèmes d’eau chaude sanitaire et les tours de refroidissement, causant parfois des maladies respiratoires mortelles lorsqu’elles sont mal entretenues ou trop anciennes. Il existe plus de 50 espèces de légionnelles, y compris legionella pneumophila, qui représente 80% des pathologies. Bien que toute la population puisse être affectée, les personnes immunodéprimées ou les personnes souffrant de difficultés respiratoires sont les principales victimes de la maladie. Une infection survient après l’inhalation d’aérosols contaminés.

En France, deux méthodes d’analyse normative permettent de démontrer la présence de ces bactéries. Les règlements précisent comment les utiliser. La circulaire DGS (Direction générale de la santé) du 21 décembre 2010 (DGS / EA4 / 2010/448) et l‘arrêté du 1er février 2010 imposent aux établissements ouverts au public, de procéder à des analyses pour détecter les légionnelles et établir une fichier de santé. Cette circulaire rend le responsable de l’établissement légalement responsable de la qualité de l’eau fournie. L’apparition de cas de légionnelle entraîne une enquête par les autorités compétentes et la fermeture systématique de l’établissement pendant la désinfection et la période de contre-analyse (15-20 jours).

Comment Upscience peut vous aider ?

Upscience vous propose une solution complète d’analyses associées à un prélèvement sur site, des audits et la formation des responsables techniques et agents de maintenance.

ANALYSES ASSOCIEES